Le musée des contradictions

Prenant appui sur Le musée des contradictions, d’Antoine Wauters, prix Goncourt de la nouvelle en 2022, le collectif ildi ! eldi donne la parole à plusieurs êtres extraordinaires et ordinaires à la fois, qui nous racontent depuis la forêt la façon dont ils ont voulu à leur manière se rapprocher d’elle. Ces individus de générations et de milieux sociaux différents nous parlent depuis un aujourd’hui qui semble légèrement dystopique et questionnent leur façon d’être au monde. Un début de guérison et d’action vers un changement de manière d’être au monde. 

Nous désirons sortir ces textes de la salle de théâtre pour qu’ils puissent résonner au grand air comme si nous avions le sentiment qu’ils étaient à l’étroit dans le théâtre et qu’ils avaient besoin, comme les personnages d’Antoine Wauters, de se reconnecter au vivant. 

Confronter la langue d’Antoine Wauters à son élément premier, comme si le poème n’était pas issu du bruit des hommes dans la ville mais des sons de la nature. Ré-ensauvager la langue, la frotter à son origine et en même temps créer dans la forêt « un musée des contradictions » c’est à dire un lieu ou les êtres et les éléments s’entrechoquent, se contredisent et baignent dans la lumière de leurs paradoxes. 

  • Texte original

    Antoine Wauters

  • Conception et mise en scène

    Sophie Cattani et Antoine Oppenheim

  • Distribution

    Sophie Cattani, Léopold Pélagie, Rémi Rauzier et Damien Ravnich (musique)

  • Composition musicale

    Pierre Aviat et Damien Ravnich

  • Scénographie

    Patrick Laffont de Lojo

  • Son

    Guillaume Bosson

  • Production : Collectif ildi ! eldi

    Coproductions : Printemps des comédiens – Warm Up,Montpellier , Châteauvallon- Liberté, Scène Nationale – Toulon-Ollioules, Théâtre des Halles – Avignon

    Soutiens : Le Lieu-Dit – Claveisolles, Théâtre d’Arles, Ville de Marseille, Région SUD, SPEDIDAM, ENSAD – Montpellier, DRAC PACA dans le cadre d’un conventionnement

  • Production et administration

    Charlotte Laquille et Armeen Hedayati

  • Diffusion

    Olivier Talpaert

visitez ici la plateforme de soutien aux artistes exilés